La dynamique Agence Locale de l’Energie de la communauté de commune GPSO Grand Paris Seine Ouest a organisé une réunion d’information sur l’audit énergétique en copropriété.
L’occasion de faire le point sur les dernières évolutions réglementaires concernant les audits énergétiques et DPE en copropriétés.

L’audit énergétique ne concerne que les bâtiments équipés de chauffage central.
Pour les copropriétés inférieures à 50 lots : c’est le DPE collectif qui est obligatoire est qui vient d’être confirmé par le décret du 3 décembre 2012.

GPSO en chiffre

Qu’est-ce qu’un Audit énergétique

L’audit permet d’avoir un regard externe sur l’inconfort éventuel du bâtiment. C’est l’étude de la performance énergétique.
Il comporte obligatoirement :

  • Une enquête auprès des occupants.
  • Un bilan thermique.
  • Des préconisations de travaux avec plusieurs scénarios.
  • Un rapport final

Comment se met en œuvre l’obligation ?

Le syndic a l’obligation de mettre à l’ordre du jour la mise en œuvre d’un audit énergétique ou d’un DPE Collectif.

Quel est le contenu de l’audit énergétique obligatoire ?

  • Descriptif des parties communes et privatives
  • Enquête auprès des occupants
  • Visite d’un échantillon de logements
  • Classement énergétique de travaux ;
  • Préconisation et proposition s de travaux
  • Rapport final.

Les conditions de l’auditeur :

  • Bac+3 dans le domaine thermique du bâtiment
  • Ou expérience de 8 ans dans le bâtiment.
  • il doit avoir réalisé au moins 3 prestations similaires
  • Il doit également justifier son indépendance vis-à-vis du syndic.

Les financements de la région et du département

Depuis que l’audit thermique est devenu obligatoire, les subventions ont été supprimées. Elles restent néanmoins accessibles quand on se fixe un cahier des charges qui va au-delà des obligations réglementaires.
La subvention est de 50% de la part de l’Ademe et 25% de la région IDF.
Il impose à minima de respecter le cahier des charges de l’Ademe un peu différent de l’audit obligatoire, très proche il se différencie par un chapitre sur le confort d’été qui manque sur le décret de l’audit énergétique réglementaire.
L’instruction du dossier doit se faire avance le démarrage de la prestation.
Après la réalisation il y aura une validation du respect du cahier des charges.

Un Exemple d’audit thermique : La résidence de Joli mai à Meudon.

10 bâtiments, 900 Logements, 684 appartements, 3700 fenêtres et portes fenêtres, 33 cages d’escalier, 684 appartement jusqu’à 7 pièces.
Cette copropriété est une des plus grandes de France. Elle est emblématique des bâtiments des années 60 70 construits sans isolation à l’époque d’un pétrole bon marché.
L’extérieur est en pierre de taille des baux de Provence.
Les appartements sont chauffés par panneaux chauffant. 28% des dépenses de la copropriété sont des dépenses énergétiques.
Les DPE individuels classent les bâtiments entre D et E 151 à 330 kWh/m²/an.

Elle dispose même de son propre site internet

Le conseil syndical est composé de 13 membres dont une personne qui se consacre au chauffage et une personne dédiée à l’audit énergétique.
La copropriété dispose via le syndic, d’un consultant pour renégocier le contrat avec Cofely à chaque échéance.

Le Chauffage est mal réparti est à fait l’objet d’une intervention par Cofely pour le rééquilibrage. Les problèmes ne sont pas résolus un an après le début de la prestation étant donné la délicatesse du système. Notons que les vannes d’équilibrages sont accès libres sur les paliers..

Cet audit thermique de copropriété mené de manière très soignée par le conseil syndical, a fait l’objet d’un cahier des charges détaillé et qui comprenait des demandes qui allaient au-delà de la simple obligation légale. Pour cette raison il a reçu une subvention de 50% par la région et le conseil général.
Cette subvention fait bien sûr, suite à un dépôt de dossier auprès des deux organismes. Une procédure qui est décrite comme complexe et chronophage par la personne qui s’en est chargé.

Cet exemple confirme du besoin d’une implication importante du conseil syndical et d’au moins une personne pour rédiger le cahier des charges, les différents documents de communication et les supports de communication.

Le responsable de cet audit thermique au sein du conseil syndical témoigne des éléments clés pour emmener une copropriété à voter cet audit.
« La maitrise de la communication est essentielle. Dans notre copropriété les Compte-rendu de réunions des conseils syndicaux sont affichés dans le hall. L’audit a fait l’objet d’un paragraphe sur la démarche de l’audit dans le hall. Une lettre d’explication a été jointe à l’AG. Et nous avions fait la demande de subvention à la région et au conseil général pour prouver notre motivation. Lors de l’AG une présentation de 10 minutes a été faite ».

Six bureaux avaient fait l’objet d’une demande de devis (Sunsquare, Aletrea, Manexi, Batisphère, Pouget consultants, Enera Conseil) et c’est finalement Manexi qui a été retenu

L’audit est actuellement en cours. Les questionnaires viennent d’être envoyés aux occupants.
Le syndic participe bien, par sa réactivité, à fournir les documents nécessaires tels que les relevés de factures, les plans des bâtiments.

La prochaine étape sera le relevé de température qui va être mis en place dans certains appartements clés.
Puis suivra un audit du bâtiment avec une visite des lieux par le bureau d’étude ainsi qu’un relevé à la caméra thermographique.

Test d’infiltrométrie.
Bien que non obligatoire, le test d’infiltrométrie a été souhaité par le conseil syndical. Il permettra aux copropriétaires de comprendre ce qu’il faudra faire pour améliorer leur confort.
Le test consiste à mesurer l’air extérieur qui rentre dans l’appartement du fait des fuites (fenêtres, bouches d’aération, passage divers comme les gaines électriques)
La surprise du test est venu des baies coulissantes qui même très récentes obtiennent des scores d’étanchéités aussi faibles que des fenêtres à battants très anciennes.
L’ouverture coulissante est une faille dans leur étanchéité. Avis aux personnes qui sont en train de réfléchir à leur changement de fenêtre.

Le résultat de cet audit thermique sera connu dans quelques mois. Nous en reprendrons ici quelques éléments.

 

Tags: , , , , ,