A peine un clapotis dans le bruit de l’océan de rumeurs diverses et d’info « capitales », peut être l’avez vous lu :

Un des principaux groupes miniers a réussi a casser un mécanisme de vente du minerai de fer basé sur des engagement annuels pour forcer une partie de ses clients à engager des négociations trimestrielles (une sorte de marché spot).

L’ancien mécanisme de prix donnait un prix moyen actuel de 55  à 60 dollar la tonne. Ce nouveaux système pourrait  amener le prix au même niveau que d’autres places spot existantes à savoir 150 dollars la tonne comme le montre la courbe ci dessous du prix du minerai de fer sur les places comptant pour une livraison en ports chinois.

Prix du minerai de fer
Prix du minerai de fer de référence :

Minerai de fer 62% prix CFR (Frais et transport inclus) en ports chinois (source steelindex)

Cette modification du marché concernerait 10 à 15% du total des minerais échangés dans le monde, néanmoins c’est le changement de méthode qui doit nous inquiéter car il conduirait à une hausse généralisée. Les premières estimations tablent sur une hausse de 80 à 90% soit un prix de 100 dollars la tonne pour ce marché changeant de méthode.

Peut être un jour nous  vivrons dans un monde ou l’acier sera tellement cher que de laisser sa vieille voiture dans la rue vous exposera à la voir disparaitre pour être transformée en lingot dans la nuit, pour être revendu à la sauvette a des fabricants de canettes « peu scrupuleux ».

Remarquons ensuite que le minerai de fer participe à la hausse du PIB et remarquons encore que chaque coup de pelleteuse dans les réserves tout en contribuant à la hausse (momentanée) de notre PIB mondial contribue à l’appauvrissement (définitif) de notre planète.  la seule consolation c’est que les objets en fer sont plus recyclables qu’un litre de pétrole brulé…

Remarquons encore que le marché du fer est un marché libre ou la spéculation va bon train, les marché de gré à gré sont forcément peu contrôlables de manière centralisée  alors qu’il ne s’agit pas d’une matière innocente pour l’économie mondiale.

D’après ce que je comprend de l’article ci dessous, les financiers ont l’air d’aiguiser leurs dents et se demandent comment utiliser au mieux les outils de couverture dont le rôle dans les déboires spéculatifs n’est pas anodin .

Source de ce post : Les échos du 31 Mars 2010 et d’autres titres en lignes sur la hausse du minerai de fer (Iron Ore).

 

Tags: