Revue de presse.

Article du Monde sur les stratégies de désendettement des groupes énergétique européens .

On y apprend que EDF à une légére dette de 42 milliards d’euros après ses emplettes de la mi-décennie .
Le schéma nous montre qu’EDF a du voir plus grand que ses concurrents: Son endettement est représentée par le grand trait rouge en bas à droite….

On découvre qu’EDF a vendu la moitié de ses participations en les passant à l’entité chargé du démantélement des centrales nucléaires. Entité en déficit de 2.3 millard d’euros… Cette information est à rapprocher des provisions énormes qu’eEDF doit réaliser en anticipation du démantélement des centrales nucléaires. Quand on sait que la seule centrale en phase de démantélement à couté 500 millions d’euros et ce n’est pas fini, que cette centrale avait une puissance d’environs 10% d’un des 58 réacteurs actuels…

Je ne suis pas un spécialiste de l’énergie, mais j’ai l’impression que nous avons peut être fait trop confiance a ces grandes entreprises dont la direction est confiée à des personnes issus des grands corps de l’état qui ont peut être une vision plus carriériste que « stratégie d’énergie pour mon pays » de leur poste.

J’ai aussi l’impression que l’électricité nucléaire bon marché ce n’est peut être pas aussi évident que cela. Toutes les dépenses du nucléaire qui ont été -il y a plusieurs décennies -réalisées par l’état vont maintenant être payées par vous et moi en tant que client. Cette situation est plus saine : nous savons combien nous coûte notre énergie…

Info sur le démantèlement des centrales : Wikipedia

Quelques chiffres sur cette page du site.

Notons aussi qu’en cédant ces titres de RTE à cette filiale. L’état monte au conseil d’administration de RTE à 4 siège à égalité avec EDF. Sacré responsabilité. Je me demande qui sont ces 4 administrateurs qui siègent au conseil d’une des sociétés les plus stratégiques pour notre pays.

 

Tags: