Si vous connaissez la théorie de la 3° révolution industrielle quelques questions vous viennent à l’esprit.

Voici quelques réponses glanées lors de la conférence de presse au World Forum de Lille 2012.

 La 3° Révolution Industrielle ; Est ce suffisamment d’emplois pour résorber le chômage ?

Oui mais pas immédiatement. Reconstruire une infrastructure électrique, des bâtiments positifs, des systèmes de stockage d’hydrogène dans chaque bâtiment cela nécessite tellement de main d’œuvre qu’apparemment il y aura du travail pour tout le monde.

de gauche à droite, Philippe Vasseur président du World Forum, Jeremy Rifkin, Daniel Percheron, président du conseil régional
de gauche à droite, Philippe Vasseur président du World Forum, Jeremy Rifkin, Daniel Percheron, président du conseil régional

 Ou trouver l’argent ?

Pour lancer tant de chantiers, ou trouver l’argent car le retour sur investissement sera long.

Le 29 mai dernier Jeremy Rifkin était avec Manuel Barroso est un certain nombre de décideurs et de ministre européens pour une session de prospective, la commission européenne a organisé « Mission Growth » Un séminaire de réflexion sur les objectifs 2050 de la communauté.

La réponse des ministres présents fut que l’argent est là car l’Europe dispose de fonds structurels qui ne sont pas toujours entièrement utilisés.

Mais, prévient le prophète, bien souvent cet argent est gaspillé en routes, ronds-points et autres infrastructures de la seconde révolution industrielle. Il faut que nous fassions attention de ne pas le gaspiller pour l’affecter à la recherche et à la rénovation de nos bâtiments.

Lors de cette réunion, ou participaient de nombreux ministres avec le président Barroso et le Vice-président Tajani, des montants en dizaines de milliards de dollars consacrés à l’investissement et à la recherche ont été évoqués. Ces sommes sont la plupart du temps alloué par des organismes nationaux qui se gardent bien de mentionner l’origine bruxelloise de ces fonds. Les « revendeurs locaux » sont souvent , les CCI et OSEO. Les mécanismes européens sont d’une telle complexité qu’il est difficile d’identifier combien va servir à quoi.

 Quelle est LA première chose à faire ?

A cette question posée par le président du congrès Philippe Vasseur, JR a répondu : » faire passer le mot, être sûr d’emmener tout le monde, être sûr de ne pas oublier les jeunes, les écoles, les universités. »

 Quelle est la durée de cette transition ?

En 25 ans nous devrions avoir passé le cap vers cette troisième révolution industrielle a répondu JR à cette question venue pendant la conférence de presse.

 Le nucléaire : Comment la France doit-elle aborder cette question ?

La position de JR est claire à ce sujet. Même si pendant un certain temps le nucléaire durera, cette technologie n’est pas une solution à long terme.

Voir cette réponse filmée ici en février, sa réponse aux questions presse fut quasiment mot pour mot la même.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=BmiucCMvx7M[/youtube]

Il y a 400 centrales dans le monde, pour jouer un rôle sur le climat il en faudrait 1400 sans compter le remplacement de celles existantes. Ce qui fait une nouvelle centrale tous les 3 mois pendant plusieurs décennies. Cela ne peut pas arriver.

Ensuite la France propose une solution avec le surgénérateur capable transformer l’uranium en plutonium mais qui veut disséminer du plutonium sur toute la planète en ces temps troublés ?

En 2003 lors de la canicule, les centrales ont eu des problèmes de refroidissement et ces épisodes climatiques vont se répéter de plus en plus souvent. C’est donc un risque à prendre en considération.

Et enfin les réserves d’uranium ne sont pas estimées à plus de 40 ans.

Retrouvez les autres articles consacrés au World Forum Lille 2012 en cliquant ici et les autres articles consacré à Jeremy Rifkin en cliquant ici.

 

Tags: , ,