Le solaire photovoltaïque en ile de France avec Solutions solaires

Solutions Solaires installe du photovoltaïque en maison individuelle et en collectivités dans la région parisienne.

C’est en 2006 avec le bouquin d’Al Gore et le changement de tarif que 2 frères entrepreneurs ont considéré que leur conviction écologique pouvait se combiner à une opportunité économique et ont décidés de se lancer avec un troisième homme, Patrick Fuvel. De formation ingénieur de travaux publics ils ont rapidement obtenu la certification QualiPv indispensable à ce genre d’activité.

Nous avons fait un point sur la situation du solaire en Ile de France avec un de ses dirigeants, Guy Boukris

En 2009 le solaire n’a pas connu la crise, ce qui confirme que les énergies renouvelables sont une piste pour le maintien d’emplois. Le chiffre d’affaire ayant plus que doublé chez Solutions Solaires.

Quelle motivation sur la marché du solaire entre engagement écologique et retour financier ?

Le marché du solaire est d’abord considéré comme un placement financier rentable par de nombreuses personnes qui décide de l’installer. L’argument écologique ne saurait jouer à lui tout seul.

(Une piste pour le législateur qui ne pourra pas s’appuyer sur la seule motivation des gens pour réduire notre dépendance énergétique.)

Les nouveaux tarifs de rachat : bien ou mal ?

Pour eux (et comme de nombreux professionnels du secteur) Les nouveaux tarifs de rachat qui ont agités la profession vont freiner les excès que l’on a pu constater avec des installations dont la rentabilité n’était pas optimale.

Les prix des panneaux solaires ayant connu une forte baisse une diminution du tarif de rachat a un sens.

Solutions solaires fait remarquer que le tarif de rachat pour les toits terrasses les plus fréquents dans les habitations collectives bénéficient d’un tarif de rachat très faible de  31cts du kW/h. C’est dommage car cela va freiner l’adoption dans les ensembles collectifs.

Exemple de réalisation http://www.solutionssolaires.com/photos-panneaux-solaires.html

Concernant la baisse des prix du matériel, peut on considérer que cette baisse se retrouve dans les devis d’installations ?

La part de main d’œuvre reste très importante dans une installation, aussi il ne faut pas s’attendre à une baisse supérieure à 15% (pour une diminution de 30% des matériels).

Particuliers : Attention aux idées reçus sur les installations solaire photovoltaïque :

  • Une installation solaire ne réduit pas la facture d’électricité. L’installation solaire génère un revenu supplémentaire. On peut donc faire la soustraction sur la facture d’électricité mais d’un point de vue gestion financière c’est souvent une surprise pour les particuliers.
  • Le crédit d’impôt qui permet de déduire de son impôt sur le revenu une fraction du prix de l’installation n’est possible qu’une fois tous les 5 ans.

Et certains particuliers oublient trop souvent que suite à de précédents travaux ils devront encore patienter pour profiter à nouveau du crédit d’impôt.

  • L’installation n’est pas rapide, l’un dans l’autre il vous faudra 6 mois ou un peu plus pour que le projet se réalise.

Pour réaliser vos travaux vous aurez besoin d’un accusé de réception de la région sur la complétude de votre dossier. Cet accusé ne viendra que 3 mois après sa demande.

Et pour déposer votre dossier vous devrez attendre le retour de votre commune qui prend lui 5 semaines.

Les délais de raccordement bien qu’en réduction ne sont pas encore aux 2 mois ciblés par le gouvernement. EDF a institué un interlocuteur unique (et a simplifié le contrat).

  • Le monocristallin est la meilleure solution :

Cette croyance n’est pas forcément vrai en effet le monocristallin a un meilleur rendement (15 à 17 %) par rapport aux  polycristallin (13 – 15%). Par contre le monocristallin a sur le panneau une petite perte d’espace par rapport au poly d’où une surface légèrement plus grande. L’un dans l’autre l’avantage ne joue donc pas.

Deuxième argument plus idéologique les monocristallins sont majoritairement d’origine chinoise alors que les polycristallin sont majoritairement d’origine européenne. De plus les process européens ont généralement un bilan carbone et un retour énergétique beaucoup plus favorable que les panneaux chinois.

Le conseil futé :

En signant avec un installateur qualiPV demandez  lui également sa garantie décennale. En effet les assureurs n’assurent que certaines marques ou certaines techniques. Vérifiez donc que votre prestataire est assuré pour le matériel qu’il vous propose.

Pour les copropriétés intéressées par le solaire thermique, il vous faudra une étude préalable.

Une étude pour un petit bâtiment tourne aux alentours de 800 à 1000 Euros et permet de calculer le ROI de manière précise. Une aide à la décision indispensable.

Le solaire thermique

Solutions solaire a également participé à la réalisation de système solaire thermique pour la production d’eau chaude dans des immeubles. Selon eux cette solution peut représenter jusqu’à 60 % de la consommation d’eau chaude en région parisienne.

La rentabilité d’une installation solaire thermique pour l’eau chaude est de 12 ans mais cette durée est susceptible de se raccourcir à la moindre hausse du coût de l’énergie.

Disclaimer  :
  • Cet article fait partie d’une série d’interview de professionnels du bâtiments et d’énergies renouvelables.
  • Le contenu n’engage pas la rédaction de VertDurable.
  • La présentation de la société n’a fait l’objet d’aucune rémunération.
  • Les liens vers les sites des professionnels ne sont pas rémunérés ou payants.
  • Nous réalisons le choix des photos.
  • Si vous êtes un professionnel de la rénovation « durable » et « nouvelles » énergies votre témoignage nous intéresse, contactez nous.
 

Tags: ,