Le suivi des consommations de votre immeuble avec Distrame

Distrame est une filiale spécialisée dans les matériels électrique qui  a développé une palette d’outils dédiés à la télérelève pour les habitations collectives.

Distrame

Distrame

Cet article fait partie d’une série consacrée aux prestataires de la « rénovation durable » voir la note en fin d’article.

Le principe est un dispositif central appelé Disbox qui communique avec une batterie de capteurs de consommations via radiofréquence. Cette boîte centrale peut collecter et conserver les données ou collecter et transmettre les informations à l’extérieur via GPRS (téléphonie mobile).

Dans le cas d’une transmission au fil de l’eau, les données peuvent être consultées sur un portail intranet avec des informations organisées en fonction du visiteur : Gestionnaire de parc, gestionnaire d’immeuble pour les parcs ou bien occupant ou propriétaires.

Le site intranet est édité par Vizélia dont vous pouvez consulter le site ici.

La société présente une gamme de capteurs pour l’énergie et les fluides :

  • Mesure de la consommation d’eau
  • Mesure de la température extérieure
  • Mesure de la température intérieure
  • Mesure de la consommation de gaz

Ces informations peuvent être mesurées en un point central ou pour chaque occupant.

Le modèle économique de la solution le destine particulièrement aux gestionnaires de parc plus qu’à la petite copropriété isolée voire à la maison individuelle en raison du tarif mensuel.

Dans le cadre d’une étude thermique ce système permet de réaliser une campagne de mesure d’une ou deux semaine pour prendre en compte les usages des occupants afin de faire une meilleure prévision des consommations après travaux. La Disbox conserve donc les données qui seront étudiées.

C’est une offre radicalement nouvelle qui permet au bureau d’études thermique et énergétiques de proposer des hypothèses de consommation futures plus proches de la réalité.

Un bémol tout de même puisque les bureaux d’études s’intéressent à l’historique des factures pour chacun de ces sujets.

Ce dispositif est simple a installer, et s’autoconfigure en détectant les boitiers aux alentours.

Les nouvelles normes BBC et HQE obligent à un résultat, ces outils de mesure permettront de respecter les engagements ou d’identifier les écarts.

L’info en directe permet d’agir rapidement en cas de problème, une fuite d’eau peut être détectée de suite et l’intervention lancée.

La mesure des températures dans les appartements permet par exemple d’identifier des problèmes d’équilibrage dans les colonnes de chauffage.

Cela peut être également utilisé par un prestataire de chauffage pour certifier la qualité de son installation.

Ce système remplace donc la relève humaine par une intervention beaucoup plus rapide. A noter aussi que la télérelève nécessite une maintenance et que donc pour Distrame cela ne signifie pas des suppressions de postes mais une ré-affectation des emplois qui permet un meilleur confort des habitants.


Note déontologique

– Cet article fait partie d’une série d’interview de professionnels du bâtiments et d’énergies renouvelables.
– Le point de vue présenté ne reflète pas forcément celui de la rédaction de VertDurable.
– La présentation de la société n’a fait l’objet d’aucune rémunération.
– Les liens vers les sites des professionnels ne sont pas rémunérés ou payants.
– Nous réalisons le choix des photos.
– Si vous êtes un professionnel de la rénovation « durable » et « nouvelles » énergies votre témoignage nous intéresse, contactez nous.

Comments are closed.