Aujourd’hui nous rencontrons DidierMichel Bader et Jean Marie  Teil fondateurs de Thermiconseil

Thermiconseil a été crée en 2006 avant d’évoluer sous sa forme actuelle en 2009.
L’entreprise est donc née d’une véritable conviction sur la nécessité d’un conseil thermique avant même le Grenelle de l’environnement et les objectifs du Plan Bâtiment qui en sont sortis.
Elle compte aujourd’hui 7 personnes au siège situé en Lorraine et 30 correspondants régionaux qui permettent à Thermiconseil d’intervenir sur toute la France.

Cet article fait partie d’une série consacrée aux prestataires de la rénovation écologique voir la note en fin d’article.

« Ce n’est pas pour rien si le siège est en Lorraine. C’est une région très volontaire depuis 2004 avec des aides renforcées une action forte dans la géothermie et dans la construction neuve BBC » défend un des fondateurs originaire de la région.

Exemple de bâtiment audité (audit thermique)

Thermiconseil c’est une vision différente du marché des études thermiques avec une organisation capable d’intervenir sur toute la France constituée d’un réseau de correspondants régionaux et d’une structure centrale qui regroupe les dossiers pour assurer une efficacité maximum et une harmonisation des pratiques.
L’entreprise revendique également une indépendance vis-à-vis des énergéticiens une caractéristique qu’elle veut mettre en avant pour se différencier des BET proches ou dépendants des énergéticiens et qui n’auront pas la même objectivité dans leurs recommandations.

Pouvez nous décrire comment se passe un audit thermique avec Thermiconseil ?

Notre choix est d’avoir des correspondants locaux ayant un profil technico commercial, expérimentés dans le bâtiment et la thermique. Ces correspondants se déplacent sur le terrain et ensuite les études sont regroupées en un bureau central qui ne se consacre qu’à ces calculs.
De cette manière nous pouvons être présents partout avec des prix compétitifs.
Le technico commercial est celui qui va se déplacer pour réaliser l’avant vente. Il va venir visiter la copropriété et ensuite établir le devis. Une fois la proposition commerciale acceptée c’est lui qui va prendre en charge le dossier.

Les étapes :
1)    Le  technico commercial va sur place pour récupérer les informations
Cette phase est primordiale car elle permet de:
‒    Définir avec les copropriétés les objectifs à atteindre : économies d’énergie, performance énergétique, montage financier, etc.
‒    Avoir un aperçu in situ des travaux réalisables ou non conformément aux objectifs fixés.
Il effectue un relevé de côte sur le terrain et récupère les plans.
Il rencontre le syndic et quelques propriétaires et recherche les travaux effectués précédemment.
Ensuite tout est envoyé à notre service étude.

2)    Réalisation de l’étude thermique
L’étape suivante consiste à réaliser les calculs. Nous voulons un résultat méthodique et impartial.
Notre étude utilise le moteur de calcul réglementaire TH-C-E qui a défaut de correspondre exactement à la réalité permet la comparaison entre différentes options et avec d’autres bâtiments.
Nous réalisons plusieurs hypothèses, nous recherchons différents équilibres en fonctions des budgets et des souhaits de copropriétaires.
Par exemple nous nous adaptons à des décisions comme celle d’installer la climatisation qui aurait pu être prise par les copropriétaires.

Pour chaque hypothèse nous calculons :
–    Les gains énergétiques potentiels
–    L’étiquette énergétique qui en résulte
–    Le gain financier associé
–    Le gain enregistré
–    Le coût des travaux

3)    La restitution
Avec notre document d’hypothèses cumulatives les propriétaires identifient chaque étape et peuvent réfléchir sur le long terme. Nous ne sommes pas focalisés sur l’individu mais sur la performance globale qui est réalisée par le bâtiment.
Notre rapport est conçu comme un outil d’aide à la décision sur lequel nous faisons un effort de vulgarisation car nous savons que les propriétaires ne peuvent pas le comprendre seul.
Le technico commercial en charge se déplace deux fois pour la restitution une fois pour la présentation au conseil syndical et une deuxième lors de l’AG.
Après la présentation nous délivrons les calculs techniques.

Exemple de bâtiment audité (audit thermique)
Exemple de bâtiment audité (audit thermique)

Vous attirez l’attention sur la différence avec le DPE pourquoi ?

En effet nous constatons que dans l’esprit des gens la différence entre un DPE et une étude thermique n’est pas très claire. Il y a une confusion qu’il faut éviter. Notamment nous rencontrons beaucoup de propriétaire de maisons individuelles qui ne font pas attention à la différence entre les deux métiers.
Réaliser une étude thermique nécessite une expérience dans le bâtiment beaucoup plus longue que de réaliser un DPE où certaines personnes sans expérience peuvent être certifiées en quelques jours.
Nous avons un code APE 7112B qui est celui des Bureau d’études thermique. Il est important pour les propriétaires de vérifier cela avant de traiter avec un professionnel.

Que proposez-vous ensuite ?

Nous ne proposons pas de suivi car nous pensons que l’étude doit être indépendante. De plus un bureau d’étude thermique n’a pas le droit de recommander un professionnel pour la réalisation des travaux.
Nous engageons notre responsabilité sur la performance énergétique future du bâtiment nous ne livrons pas une simple étude. Si après travaux les résultats ne correspondent pas nous pouvons être mis en cause par les propriétaires. La loi indique que ce sont les BET qui sont responsables de la performance énergétique des bâtiments

Nous répondons aux 3 objectifs de l’étude thermique qui sont :
–    La recherche de la performance énergétique conformément à la loi du Grenelle de l’environnement 2.
–    Le prix
–    Les conditions d’aides financières.
3 objectifs qui permettent de rendre un rapport indépendant propre à la meilleure prise de décision
Et puis nous constatons que les études ne sont pas toujours à la hauteur des attentes par exemple je conserve un article de l’Ademe qui indique que seulement 1 rénovation sur 10 est jugée satisfaisante d’un point de vue économie d’énergie.

(Thermiconseil nous a transmis les références de cette assertion, basée sur des chiffres de 2007
Ici  source rapport d’évaluation du Grenelle, Ademe
Et ici Rapport du Club de l’Amélioration de l’Habitat )

Avez-vous des rénovations de copropriétés de type rénovation BBC ?

Nous n’avons pas encore réalisé d’études ayant abouti à cela mais nous avons des résultats intéressants comme par exemple cette copropriété qui pour 200 euros /m² arriverait  selon nos calculs à 60 KW/H EP/M²/an. Une consommation proche du label BBC Rénovation.

Exemple de bâtiment audité (étude thermique)
Exemple de bâtiment audité (étude thermique)

Quelle est votre avis sur le marché ? Les français ont-ils compris les enjeux ?

La prise de conscience arrive même si elle est faible. Si ce n’est pas le côté économie d’énergie c’est le risque de dévaluation énergétique du bien immobilier qui va sensibiliser les gens. .On sait que cela va jouer même s’il est difficile de donner un chiffre aujourd’hui.
C’est la comparaison avec les autres biens immobiliers qui va déclencher la réflexion (les étiquettes vont jouer un rôle important).
Les bâtiments neufs BBC : Ces types de biens commencent à être la règle dans la construction neuve. La comparaison avec ces biens va s’imposer d’elle-même.
Le coût futur de l’énergie fait également beaucoup réfléchir.
Il restera des exceptions comme par exemple le marché parisien qui n’est pas représentatif de ce que nous voyons sur le territoire.
Le bailleur privé peut répercuter jusqu’à 50% des économies réalisés dans le loyer.  Ce mécanisme n’est pas assez pris en compte par les bailleurs privés.
De même les propriétaires bailleurs ont droit à l’ECO PTZ pour les biens qu’ils louent mais peu le savent.
Ces deux systèmes peuvent aider à la décision.
Ensuite c’est peu connu, mais les bailleurs sociaux ont l’obligation de vendre une partie de leur parc immobilier pour permettre l’accession à la propriété.
(Référence : Annonce de C Boutin alors ministre du logement fin 2007)
Or les bailleurs sociaux sont plutôt de bons gestionnaires et leurs appartements biens sont biens situés sur le marché énergétique. Leurs biens vont donc se retrouver en concurrence avec les propriétaires et les bailleurs privés.
Quel est la répartition de votre activité entre maisons individuelles et copropriétés ?
Actuellement, la répartition est d’à peu près 50/50 entre les deux. Les propriétaires  individuels sont plus impliqués mais l’étude est techniquement quasiment aussi compliquée sur une maison individuelle que sur un immeuble de copropriété.

Comment se passe la démarche dans les copropriétés ?

C’est le plus souvent le président du conseil syndical ou le syndic qui nous contactent.
Quand c’est l’initiative du président du conseil syndical c’est lui qui va porter la décision à bout de bras.
En plus de l’intérêt de l’étude il y a une question d’argent. Les gens pensent que cela coûte cher or c’est faux car ramener au coût par logement de la copropriété c’est beaucoup moins cher qu’un DPE.

Et pour terminer notre habituelle question

Comment bien choisir son bureau d’étude thermique ?

Tout d’abord comme  je l’ai précisé au début il faut faire attention au code APE, mais aussi à l’attestation d’assurance et bien regarder quelle est l’activité assurée.
Ensuite vérifiez bien les références, et enfin la méthode de calcul : il doit être fait mention de la méthode TH-C-E ex .
Sans oublier que le BET doit utiliser un logiciel certifié par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)

Nous remercions nos invités et si vous souhaitez contactez Thermiconseil rendez vous sur leur site ici :
http://www.thermiconseil-etude-thermique.fr/departement-thermiconseil.php

Note déontologique

– Cet article fait partie d’une série d’interview de professionnels du bâtiments et d’énergies renouvelables.
– Le point de vue présenté ne reflète pas forcément celui de la rédaction de VertDurable.
– La présentation de la société n’a fait l’objet d’aucune rémunération.
– Les liens vers les sites des professionnels ne sont pas rémunérés ou payants.
– Nous réalisons le choix des photos.
– Si vous êtes un professionnel de la rénovation « durable » et « nouvelles » énergies votre témoignage nous intéresse, contactez nous.

 

Tags: , , , ,